$154.08
FREE delivery: Wednesday, 23 June
Fastest delivery: Tomorrow
Order within 4 hrs and 54 mins
In stock.
Your transaction is secure
We work hard to protect your security and privacy. Our payment security system encrypts your information during transmission. We don’t share your credit card details with third-party sellers, and we don’t sell your information to others. Learn more
Ships from Amazon AU
Sold by Amazon AU
Ships from
Amazon AU
Sold by
Amazon AU
Neil Young Archives Vol. ... has been added to your Cart
Other Sellers on Amazon
$140.51
+ $14.98 Delivery
Sold by: Amazon US
$166.47
+ $14.98 Delivery
Sold by: Amazon UK
Sold by: Amazon UK
Just launched
In stock.
International Product from outside Australia
Delivery rates Return policy

Neil Young Archives Vol. II (1972-1976)

4.6 out of 5 stars 300 ratings

Price: $154.08
See all formats and editions Hide other formats and editions
Amazon Price
New from Used from
Audio CD, 5 March 2021
$154.08
$140.51
Available at a lower price from other sellers that may not offer free Prime delivery.

Enhance your purchase


Passionate about music?
Shop the best music documentaries of all time

Product details

  • Product Dimensions ‏ : ‎ 13.89 x 15.49 x 8.79 cm; 733.97 Grams
  • Manufacturer ‏ : ‎ Reprise / Wea
  • Original Release Date ‏ : ‎ 2021
  • Run time ‏ : ‎ 8 hours and 45 minutes
  • Label ‏ : ‎ Reprise / Wea
  • ASIN ‏ : ‎ B08N37KCV5
  • Number of discs ‏ : ‎ 10
  • Customer Reviews:
    4.6 out of 5 stars 300 ratings

Frequently bought together

  • Neil Young Archives Vol. II (1972-1976)
  • +
  • Way Down In The Rust Bucket
Total Price:
To see our price, add these items to your cart.
Choose items to buy together.

Product description

Neil Young revient avec le second volume de sa copieuse série "Archives", un voyage exhaustif et chronologique au coeur de l'oeuvre monumentale de l'artiste. Ce coffret couvre les années extrêmement productives de 1972 à 1976, période dorée durant laquelle plusieurs de ses grands classiques sont nés comme "On The Beach", "Tonight's The Night" ou encore "Zuma". Cette édition contient 131 titres, dont 62 sont inédits, des lives ou des versions alternatives.

Customer reviews

4.6 out of 5 stars
4.6 out of 5
300 global ratings
How are ratings calculated?

Review this product

Share your thoughts with other customers

Top reviews from Australia

There are 0 reviews and 1 rating from Australia

Top reviews from other countries

Mike Stapleton
4.0 out of 5 stars Bit of a swiz?
Reviewed in the United Kingdom on 9 March 2021
Verified Purchase
28 people found this helpful
Report abuse
Derick Holcombe
4.0 out of 5 stars THE CONTENTS
Reviewed in the United Kingdom on 6 March 2021
Verified Purchase
15 people found this helpful
Report abuse
Mitch
5.0 out of 5 stars A review from someone shouldering the curse of blind loyalty
Reviewed in the United Kingdom on 7 March 2021
Verified Purchase
15 people found this helpful
Report abuse
W. J. Marshall
5.0 out of 5 stars Neil’s most musically fertile period.
Reviewed in the United Kingdom on 8 March 2021
Verified Purchase
7 people found this helpful
Report abuse
Joe Roberts
5.0 out of 5 stars Les archives de Neil, la suite (enfin!!!!)
Reviewed in France on 6 March 2021
Verified Purchase
Customer image
5.0 out of 5 stars Les archives de Neil, la suite (enfin!!!!)
Reviewed in France on 6 March 2021
Ca y est, la voilà enfin cette suite tant attendue des archives de Neil, 12 ans après un 1er volume qui couvrait les 1ères années de sa carrière de 1963 à 1972 (8 CD). Là, nous avons 10 CD sur la période 1972-1976, période hyper-créative pour Neil et en même temps, très compliquée. Sa vie de famille est instable malgré la rencontre avec l'actrice Carrie Snodgress, qui le quitte en 1975. Il est totalement désemparé après cette douloureuse rupture (l'album gardé dans les tiroirs, Homegrown, CD 7, lui est dédié), son fils souffre de handicap et il a en plus de graves problèmes de santé avec des crises d'épilepsie qui peuvent le paralyser. Neil est enfin accro à la cocaïne, ce qui achève de l'enfoncer toujours plus profond...Beaucoup de choses à supporter pour un seul homme. Malgré le succès phénoménal de Harvest en 1972, c'est un artiste qui doute et qui vit mal ce succès et la notoriété qui va avec. Si on ajoute la mort de Danny Whitten, guitariste de Crazy Horse, la même année et celle de son roadie Bruce Berry quelques mois plus tard (cité dans Tonight's the night), on comprend mieux la tonalité très sombre de ces enregistrements, et même temps absolument fascinante. La tournée qui a suivi Harvest, sortie en album sous le titre de Time fades away, a été retiré très vite du catalogue de la maison de disques et a circulé très longtemps de façon non officielle avant sa sortie autorisée il y a peu. On était en effet très loin des ambiances country rock de Harvest et le public était plus que décontenancé par ces chansons toutes inédites à l'époque, un chanteur visiblement en perdition. Pourtant, la dépression dont souffre Neil nourrit sa créativité et lui permet d'écrire des chansons fabuleuses. La grosse totalité de celles qu'on peut entendre dans ce coffret sont inédites. Mais Neil a fait sortir certains de ces enregistrements depuis quelques années: c'est le cas de Tuscaloosa (CD2), live de 1973, de Homegrown, ce fameux album resté dans un tiroir et sorti officiellement l'année dernière ainsi que du live au Roxy de la tournée Tonight's the night. Alors, oui c'est vrai, ce coffret est cher pour au final 7 CD inédits, voire très cher et là on peut se dire que Neil pousse le bouchon un peu loin. Le reste est un ensemble de morceaux classés chronologiquement dans lesquels on explore les différents albums de cette période (5 je crois publiés entre 1973 et 1975 et qui ne font pas du remplissage): Mellow my mind, World on a string, The Loner, Powderfinger ou encore Cortez the killer, Old Man (live sur le CD 10), voilà quelques uns des chefs d'oeuvre qu'on peut écouter dans ce coffret. On y croise aussi la compatriote et amie Joni Mitchell le temps d'un duo sur Raised on robbery (j'adore cette artiste!) sur le CD3 et bien sûr les "complices" Crosby, Stills et Nash en studio et en concert lors de la tournée à 4 de 1974 sur 2 titres à Chicago (CD 6), une tournée qui laissera franchement un goût amer au public comme aux musiciens possédant des ego surdimensionnés, perdus dans les excès, une tournée des stades qui sera un vrai gâchis et dont les 4 auront du mal à se remettre...Le coffret s'achève avec le CD 10 par un live de 1976 enregistré pour la partie acoustique à l'Hammersmith Odeon de Londres et pour l'électrique au Budokan de Tokyo (public malheureusement discret, peut-être un enregistrement soundboard?): quelle tournée, bon sang! Je possède dans ma collection le concert au Pavillon de Paris le 23 mars 1976 et il est encore bien meilleur que ce montage (pourquoi pas pour une prochaine sortie officielle qui sait?). Quand on a fini d'écouter ces CD, au son excellent, on n'a qu'une envie: s'il vous plaît, Mr Young, n'attendez pas 12 ans pour nous proposer le volume 3!!! C'est un indispensable pour les fans du Loner, qui ne prend pas sa fonction d'archiviste à la plaisanterie (voir le poster qui est glissé dans le coffret, toutes les chansons sont classées comme des dossiers!), il a une vraie volonté d'exhaustivité et de sortir une oeuvre durable et passionnante. Épuisé et lassé par l'échec de la tournée en duo avec Stills, Neil partira se réfugier en Californie après la tournée 76, voulant retrouver un semblant d'anonymat et formera un groupe dans lequel il se glissera, The Ducks. Il donnera des concerts impromptus à Californie du Sud en 1977 pour un petit public de chanceux/chanceuses. Mais c'est déjà une autre histoire et elle fera sans doute l'objet du prochain coffret, on a hâte!
Images in this review
Customer image Customer image Customer image Customer image
Customer imageCustomer imageCustomer imageCustomer image
24 people found this helpful
Report abuse